Home L'entretien d'évaluation
|
Comment réussir son entretien d’évaluation ? PDF Print E-mail
Written by Guillaume ROGE   
Monday, 01 December 2008 18:16

L'entretien d'évaluation est souvent un événement clé dans la carrière d'un salarié, il peut se révéler bénéfique ou au contraire désastreux pour l'individu.

 

Ce rendez vous souvent programmé nécessite une bonne préparation, nous allons tenter de vous fournir quelques outils afin de mieux aborder cet événement.

 

La préparation de l’entretien

 

Un entretien d’évaluation doit se préparer et votre direction des Ressources Humaines doit normalement vous y aider. Il est en effet fréquent que l’on vous adresse quelques semaines avant un document qui vous servira de trame. Ce document va en général reprendre toute votre année de travail, une bonne organisation au quotidien va permettre d’y répondre avec précision.

 

Il est important de collecter des informations tout au long de l’année, car l’entretien n’a lieu qu’une fois par an il est donc difficile de se souvenir de tous les événements survenus. Il faut des données concrètes et chiffrées et rester factuel dans l’argumentation (chiffre d’affaires, part dans le chiffre d’affaires global,…). Pensez à faire un tableau des événements, certaines baisses ou hausses d’activités peuvent être dues à des événements conjoncturels (ce tableau permet de prévoir l’activité de l’année suivante).

 

Enfin, conservez un exemplaire de tous les documents qui peuvent vous aider à préparer votre entretien (fiche de missions et d’objectifs pour l’année, récapitulatif du dernier entretien, fiche de poste,…).

 

 

 

Au cœur de l’entretien d’évaluation

 

La première impression est toujours importante lors d’un entretien, soigner sa présentation  est donc nécessaire pour aborder ce rendez vous.

 

L’évaluateur a pour but d’évaluer vos compétences, celles-ci se composent de plusieurs « savoirs » :

  • le savoir : ensemble des connaissances acquises lors du processus de formation.
  • le savoir faire : ensemble des qualifications et expériences professionnelles.
  • le savoir être : Il se réfère au rapport à l’autre dans le cadre professionnel, par exemple la capacité à diriger, à travailler en groupe ou votre rapport avec la hiérarchie.

Le premier conseil est de rester factuel, il ne faut pas sortir du cadre professionnel, l’affectif est à bannir, il pourrait vous mettre en position de faiblesse.

 

Surtout n’essayez pas de cacher vos échecs ou vos faiblesses, il est préférable que se soit vous qui les abordiez, et proposez des solutions afin d’y remédier, une discussion avec l’évaluateur est également possible, en effet son rôle est aussi de vous conseiller. Il faut que vous manifestiez une réelle volonté d’échange et une envie de participer à la réussite de l’entreprise, la transparence lors de l’entretien est un gage de confiance pour l’évaluateur.

 

Pensez à décrire vos réussites avec précision (pourquoi ?, Comment ?,…), et analysez vos échecs en étant force de propositions afin de palier aux manques et de préparer l’exercice à venir. L’entretien d’évaluation est un outil sur lequel l’entreprise s’appuie pour organiser la gestion des compétences de ses salariés.

 

L’entretien est un moment privilégié pour aborder le thème de la formation, on peut revenir sur une formation déjà effectuée et discuter sur son efficacité ou faire la demande pour vous perfectionner sur un autre domaine. Le but est pour vous d’optimiser vos compétences afin d’évoluer dans l’entreprise, mais c’est aussi un moyen de conserver une employabilité à terme.

 

L’entretien d’évaluation doit être l'occasion d’aborder votre projet professionnel à court terme (1 à 2 ans) et à moyen terme (3 à 5 ans) et d’en discuter la faisabilité avec l’évaluateur.

 

Enfin, il est possible d’aborder le thème du salaire et vos attentes, mais ce n’est pas lors de cet entretien que les salaires sont re-évalués mais seulement lorsque tous les entretiens auront été réalisés dans l’entreprise.

 

L’après entretien

 

Le document faisant foi de la réalisation de l’entretien d’évaluation doit être signé par les deux parties (évaluateur – évalué), il est intéressant d’en conserver un exemplaire afin de mieux cerner les points à améliorer. N’hésitez pas à demander au manager des entretiens plus réguliers pour discuter des objectifs, tenter de trouver des solutions en cas de problèmes ou au contraire mettre en avant des outils qui permettent l’atteinte des objectifs afin de les transmettre à l’ensemble des collaborateurs.

 

Last Updated ( Friday, 30 January 2009 22:33 )